Publié le

Dans la Guajira…

Clément est parti à la rencontre de la communauté Wayuu de la Rancheria de Mañatu dans le désert de la Guajira. C’est auprès de ces femmes, véritables artistes, que nous trouvons et sélectionnons les superbes pièces de Mo’chillin et nous avions à coeur de vous faire découvrir leur savoir-faire mais aussi leur quotidien dans ce désert hostile.

Choisir un sac Mo’chillin c’est évidemment se faire plaisir ou faire plaisir avec un accessoire hyper original et tendance mais c’est également soutenir le travail de ces femmes qui, par leur activité, subviennent aux besoins de leurs familles.

Publié le

Les sacs Mo’chillin, c’est quoi ?

Ce sont des mochilas* traditionnelles réalisées par les femmes de la communauté indigène Wayùu.

Le peuple Wayùu est un peuple amérindien qui vit aujourd’hui entre la Colombie et le Venezuela. Ils parlent leur propre langue, le Wayùunaiki, ainsi que l’espagnol, pour une majorité d’entre eux.

Ils se sont retranchés dans le désert de la Guajira à l’arrivée des colons Espagnols. Ce désert, aussi intrigant qu’inhospitalier, leur a permis de conserver et préserver leur culture et leurs coutumes en ayant résisté aux envahisseurs et en gardant le contrôle de leur territoire. Aujourd’hui, leurs ressources naturelles sont menacées par l’extraction minière qui les utilise ou les pollue. Ils vivent donc principalement du tissage, de Chinchorros (hamacs Guajiros) et de mochilas, comme celles de Mo’chillin.

Et nous ? Nous sommes tombés sous le charme de ces sacs et de leurs couleurs en arpentant la Colombie, et nous avons donc décidé de les rapporter en France, pour que vous puissiez vous aussi en profiter et ainsi soutenir le savoir-faire artisanal des femmes Wayùu.

Chaque sac est unique, bien que certains puissent paraître similaires. Nous n’avons donc qu’un seul modèle de chaque !

Enfin, il convient de préciser que chacun de ces sacs demande plusieurs jours de tissage et représente un coût important sur lequel nous ne pouvons pas négocier davantage par considération et respect pour le travail des tisseuses. Néanmoins, pour que chacun et chacune puisse porter la vitalité et l’histoire de son Mo’chillin avec soi, nous faisons un immense effort sur le prix, afin de les rendre accessibles au plus grand nombre.

From Colombia to Francia, with love <3